Fermer .cross_0{fill:none;stroke-miterlimit:10}
Nous joindre

Les Trois Éléments à Retenir de la Biennale d'Architecture de Venise 2021

13 December, 2021 - Article
La Biennale Architettura est l'un des événements culturels les plus passionnants et les plus prestigieux au monde. Chaque année, les pays soumettent du contenu et des idées d'exposition. Le pavillon canadien a été conçu en 1956 par Enrico Peressutti de la firme milanaise BBPR (Banfi, Barbiano di Belgiojoso, Peressutti, Rogers) et est l'un des 30 pavillons permanents. La Biennale est la seule exposition internationale d'arts visuels à laquelle le Canada envoie une représentation officielle et donne l'occasion aux artistes canadiens d'exposer sur la scène mondiale. Plus récemment, le Canada a exploré le sujet des terres non cédées, a réfléchi à la modernisation et à l'innovation de l'architecture nordique et a examiné l'histoire et la relation avec l'extraction des ressources.

Il y a quelques semaines, le partenaire principal et architecte Stephen Rotman a visité la 17e exposition internationale d'architecture : la Biennale Architettura 2021. Malgré son temps limité, Stephen a été inspiré par les installations et le travail de l'événement de cette année. Plus de 300 000 personnes ont visité l'exposition cette année; un nombre record compte tenu des restrictions de voyage en cours. Le thème de cette année était « Comment allons-nous vivre ensemble? », organisé par Hashim Sarkis, doyen de l'école d'architecture et de planification de la Massachusetts Institute of Technology. L'événement examine de plus près notre monde en constante évolution et demande aux participants et au public de réfléchir à la manière dont nous nous soutenons les uns les autres. Dans le sillage de la pandémie mondiale, cette question semble encore plus pertinente que jamais. Stephen nous fait part de ce qu'il a retenu de l'événement de cette année.

1. L'architecture est internationale

La Biennale est un rappel fondamental que les questions qui touchent l'architecture sont à la fois globales et locales. L'exposition de cette année comprenait 112 participants de 46 pays. Ce qui rend cet événement si unique, c'est la possibilité pour les architectes et les artistes de réfléchir de manière significative aux problèmes contemporains. C'est l'occasion de partager un large éventail d'idées devant un public mondial. C'était très amusant de voir autant d'expositions de sujets architecturaux du monde entier, soulignant que l'architecture est vraiment une profession internationale.

Aucune visite ne serait complète sans une visite du pavillon du Canada. Imposter Cities a exploré pourquoi les villes canadiennes font d'excellentes remplaçantes pour d'autres villes sur film avec une exposition virtuelle accessible par un code QR affiché à l'entrée. Le bâtiment lui-même était une toile de fond enveloppée de plastique vert.

2. L'accent sur le design participatif

L'une des observations les plus intéressantes de la Biennale Architettura 2021 a été l'accent mis sur le design participatif. Il s’agit d’un processus par lequel toutes les parties prenantes et les membres de la collectivité sont activement engagés : une valeur fondamentale que Figurr intègre dans tous ses projets. L'ère du « starchitect » semble révolue, et l'attention se tourne de plus en plus vers le travail d'équipe. Aujourd'hui plus que jamais, les architectes font partie d'un processus complexe de création et de transformation. La conception s'ensuit un processus généralement circulaire de collaboration entre de nombreux acteurs, à l'image des modèles autochtones. Les architectes jouent un rôle essentiel dans le processus de conception et de construction, mais ils font partie d'une équipe plus large où tous travaillent ensemble pour réaliser le projet.

Certains pays ont choisi de privilégier cet aspect participatif de la vie commune plus que d'autres. En particulier, les pays nordiques ont exploré la cohabitation, reproduisant une situation de vie collective concrète. Le pavillon des États-Unis abordait le processus démocratique de construction de maisons avec un squelette à ossature de bois en ballon de trois étages qui encourageait l'exploration des visiteurs.

3.       Le changement climatique est une priorité

Une dernière observation de la Biennale est que le changement climatique est une priorité pour tous et que l'intégration de pratiques de conception durable dans les projets est désormais obligatoire. Les architectes possèdent les compétences et la formation nécessaires pour réduire les répercussions néfastes apportées par l'environnement bâti. Les architectes peuvent participer de plusieurs manières à la réduction des émissions de CO2 et à la création d'un avenir meilleur.

Plusieurs pavillons ont exploré directement le thème de la conception durable. Le pavillon du Danemark a promu un système de purification des eaux de pluie en illustrant l'ensemble du processus avec un design élégant, de la pluie d'origine à l'eau potable finale. Le pavillon du Japon a présenté le thème de la réutilisation et de la conception durable en prenant une maison vouée à la démolition et en montrant de nouvelles utilisations pour les différents éléments du bâtiment (bien sûr, ces éléments ont parcouru la moitié de la planète pour y arriver!).

Bien qu'il y ait certainement beaucoup de valeur à voir tous les participants et les pays se réunir pour discuter de problèmes contemporains, il existe aussi une certaine contradiction à organiser une grande exposition internationale telle que la Biennale, qui nécessite une empreinte carbone importante pour que chaque participant puisse s'y rendre. L'équilibre est un facteur essentiel lorsque l'on considère la valeur de tenir un événement international qui rassemble les gens pour une collaboration réfléchie, tout en essayant de réduire son impact environnemental global.

Assister à la Biennale de Venise au moins une fois dans sa vie (bien que nous espérons que ce soit plus!) est une expédition essentielle pour tout architecte ou professionnel du design. C'est toujours excitant de pouvoir être témoin d'une collaboration à l'échelle internationale. De plus, des événements comme la Biennale sont l'occasion de réunir les professionnels et le public pour explorer les moyens de construire un avenir collectif meilleur. Des expositions internationales comme la Biennale sont bénéfiques à la fois pour l'esprit et l'âme : elles stimulent la conversation, l'imagination et la créativité.

Faire un don : https://www.beaux-arts.ca/adhesions-dons/la-fondation-du-mbac/appuyez-nous/le-canada-a-la-biennale-de-venise

Liens

Le pavillon canadien : https://www.gallery.ca/magazine/in-the-spotlight/an-understated-icon-the-canada-pavilion-in-venice-is-reborn

Artistes canadiens d'exposer sur la scène mondiale : https://www.beaux-arts.ca/adhesions-dons/la-fondation-du-mbac/appuyez-nous/le-canada-a-la-biennale-de-venise

UNCEDED : https://conseildesarts.ca/medias/2017/09/design-autochtone-unceded

Arctic Adaptations : http://lateraloffice.com/ARCTIC-ADAPTATIONS-2013-14

Extraction : https://conseildesarts.ca/medias/2015/12/extraction-wins-national-competition